Pain d'alouette, Christian Lax

Publié le par bederom des lettres constellées

    Dans une France qui panse ses plaies de "la Grande Guerre", sur et sous une terre du Nord ou des mineurs s'échinent à creuser à la recherche de la fortune pour d'autres, dans un orphelinat où les enfans de morts de la grande faucheuse deviennent à leur tour les victimes d'un système, ChristianLax nous promène, nous entraine sur des sentiers de vie qui joustent les routes des grandes courses cyclistes. Ces lignes et destins se croisent et s'entrecroisent, se mêlent et se démêlent.
    Figures et "gueules" se disputent et se déchirent, s'affrontent et se démontent.
    Les pacifistes et les va-toujours en guerre, les politiciens de guauche et de droite, les coureurs naciens combattants-coureurs, les mineurs et les gendarmes, les religieuses et les médecins, les... et les..., l'auteur nous peint une grande fresque humaine, nous dépeint une humanité en pleine reconstruction mais toujours marquée par la guerre, et dont les blessures ont du mal à cicatriser.
    La douleur dans l'effort du coureur cycliste est la parabole de ces rudes destins.

    Après "l'aigle sans orteils" un nouveau sommet de la BD à escalader.


Xavier

Le réserver

Publié dans Historique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article