Le chant du Pluvier, Laprun, Béhé, Surcouf

Publié le par bederom des lettres constellées

Pour le plaisir, une ode à la vie ou plutot au moment présent au vivre épicurien mais version écolo.

Un délicieux scénario à quatre mains d'Amandine Laprun et Joseph Béhé, tout en douceur derrière la robustesse, en choses non dites, en relations qui n'en sont plus mais qu'un passé commun et un nouveau présent aspirent à retrouver.

Du vécu, du ressenti, mais aussi beaucoup de pudeur dans ces béarnais et ces Inuits, que nos auteurs nous narrent.

Le  tout est servi, et bien servi, par le trait d'Erwann Surcouf, et les choix de coloris du brun béarnais, du bleu des glaciers, et du noir et blanc des fantomes de nos nuits.

La collection Mirages aborde un nouveau rivage des faits de sociétés, ici l'euthanasie, avec toujours autant de bonheur.
Tendrement délicat.

Xavier

Le réserver

Publié dans Roman Graphique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article