"Chateau l'attente", Linda Medley

Publié le par bederom des lettres constellées

    C'est aussi mastoc qu'un château médiéval, aussi  long que la  tapisserie de Bayeux, ce n'est pas une ballade de cowboy ma51U-2B1q-2Bp38L__SS500_.jpgis plus une chanson de geste même si l'auteur est plus proche de Netty Friedan que d'Isabeau de Bavière, le pavé à lire sur la plage, ou ailleurs: "Château l'attente".

    457 pages de contes revisités, de la Belle au bois dormant à Barbe bleu en pensant par le Chat botté, le tout passé au melting pot américain, agrémenté d'épices féministes et servi avec un ketchup à la Mel Brooks et une boisson gazeuse façon Monty Python.
On se régale, des ces aventures moyenâgeuses, on se délecte des rebondissements, flash backs et digressions du récit, on se pourlèche les babines de tous ces portraits féminins, on savoure les clins d'oeil à tous ces thèmes contemporains (de la violence conjugale, au féminisme actif en passant par la ségrégation ou l'acceptation de la différence de l'autre).
On ne peut qu'attendre le tome II avec impatience, et une pointe de frustration, pour retrouver notre héroïne et surtout tous ces figurants et seconds rôles qui font la richesse de ce grimoire .
Putney n'est pas Poudlard, et Jaine ne rencontre pas Harry, mais ne manquez pas ce bijou de l'édition américaine indépendante.

Xavier

Le réserver



Plus sur : www.chateaulattente.com/index.htm

Publié dans Roman Graphique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article